Présidentielle : le choix des fillonistes

FRANCINFO

Une équipe de FranceInfo s'est rendue place du Trocadéro le 5 mars dernier, avec une seule question : vers qui se tournerait l'électorat filloniste en cas de retrait de leur candidat ?

Le 5 mars dernier, Pauline Ringenbach, journaliste à France Télévisions s'est rendue à la manifestation organisée sur la place du Trocadéro par François Fillon, candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle. Une question intéresse particulièrement la journaliste : vers qui se tourneront les fillonistes en cas de retrait du candidat Les Républicains ? "Vous voyez parmi les gens qui sont là aujourd'hui, il y en a beaucoup qui iront voter Marine Le Pen. Et là il y a un vrai danger. Personnellement, je ne sais pas encore s'il y a une alternative. Pour le moment, je n'en vois pas", indique un manifestant.

"Un coup d'État antidémocratique"

Dans la foule, quelques sympathisants pensent d'ailleurs que le candidat Les Républicains ne pourra pas faire campagne jusqu'au bout. D'autres, au contraire, n'imaginent même pas un possible retrait du candidat. "Si jamais on le force à se retirer, c'est un véritable coup d'État antidémocratique. Je ne l'envisage pas, c'est tout, c'est plus la France c'est la dictature", lance une militante.

Vous êtes à nouveau en ligne