Présidentielle : la moralisation des politiques, un thème prioritaire pour les électeurs

France 2

Quelle place occupent la moralisation et la transparence de la vie politique pour les électeurs ? Les explications de Jean-Baptiste Marteau.

Pour 47% des personnes interrogées, la moralisation de la vie politique occupe une place prioritaire dans la campagne présidentielle. "Et quand on demande aux Français quelles sont les qualités les plus importantes pour devenir président de la République, et bien le thème de l'honnêteté, de la probité arrive largement en tête avec 65%", explique Jean-Baptiste Marteau. Mais les électeurs n'accordent pas la même importance à ce thème. L'honnêteté et la probité arrivent en tête des préoccupations des électeurs de Benoît Hamon (86%) ou de Jean-Luc Mélenchon (83%), mais pas du tout chez les électeurs de François Fillon (19%).

La défiance touche toute la classe politique

En matière de moralisation et de transparence de la vie politique, les Français accordent leur confiance à Jean-Luc Mélenchon (52%). Dans ce domaine 29% des Français font confiance à Marine Le Pen et seulement 15% à François Fillon. La défiance touche globalement toute la classe politique puisque 74% des Français interrogés pensent que la plupart des responsables politiques sont corrompus. Pour moraliser la vie des politiques, les Français proposent une inéligibilité à vie, une interdiction d'embaucher ses proches ou l'exigence d'un casier judiciaire vierge.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne