Présidentielle : contre la corruption, l'orchestre qui veut se faire entendre

France 3

Le bruit des casseroles a résonné ce dimanche 5 mars à Paris. Une contre-manifestation a été organisée en réponse au rassemblement de soutien à François Fillon pour dire stop à la corruption des élus et soutenir les institutions.

Dans l'orchestre du peuple, pas de mouvement politique. Mais monsieur et madame tout le monde venus en famille taper sur la cuisine des élus. A chaque citoyen son instrument. A la cuillère en bois, Bruno, architecte : "Ce n'est pas normal qu'un député gagne neuf fois plus par mois à la retraite qu'un paysan qui a travaillé toute sa vie. C'est juste anormal".

Manif tous les dimanches

Et les oreilles de tous les partis politiques peuvent tinter. A la casserole en alu, Bernard, directeur commercial : "Il y en a marre des politiques qui votent des lois en douce pour avoir une amnistie au bout de douze ans".

Les plus jeunes veulent une nouvelle République. A la spatule, Anna, intermittente dans le cinéma : "J'ai bientôt trente ans et c'est toujours les mêmes hommes politiques". En attendant le grand soir du concert, l'orchestre du peuple veut venir répéter tous les dimanches jusqu'à l'élection présidentielle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne