François Fillon : des réactions mitigées du côté des sympathisants

France 2

Si le plan B Alain Juppé a été écarté lundi 6 mars, certains fillonistes n'arrivent pas à rester optimistes.

Les électeurs de droite croient-ils encore que François Fillon peut les mener à la victoire ? Le 6 mars, dans l'après-midi, les clients d'un bistrot lyonnais interrogés par France 2 sont divisés : "Je pense qu'il va rassembler beaucoup de monde et même des gens qui étaient pour Juppé", optimise une sympathisante. Une autre voit un avenir moins clément envers la droite : "C'est un gâchis ; il était élu, c'était sûr avant cette histoire. Maintenant les gens ne savent plus où ils vont voter." "J'ai entrevu une petite lueur avec Baroin. On va attendre la suite", risque une troisième.

"Je trouve cela honteux"

À Marseille, d'autres sont beaucoup moins optimistes. Certains se disent désabusés. Selon eux, la victoire n'est plus possible. "Personne n'est groupé, il n'y a pas de rassemblement. Je trouve cela honteux. En fin de compte, il ne va y avoir personne pour représenter la droite", se désole une sympathisante. Tous partagent la même crainte : celle de la défaite dès le premier tour.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne