François Fillon : "C'est fini, je n'en parle plus, je laisse les avocats se débrouiller"

François Fillon, le 9 mars 2017.
François Fillon, le 9 mars 2017. (SEBASTIEN BOZON / AFP)

Invité sur France Bleu Besançon vendredi, François Fillon a déclaré ne plus parler de l'affaire de soupçons d'emplois fictifs dont il fait l'objet. 

"Maintenant, c'est fini, je n'en parle plus, je laisse les avocats se débrouiller", a déclaré vendredi 10 mars François Fillon sur France Bleu Besançon, interrogé sur l'affaire d'emplois potentiellement fictifs de membres de sa famille qui perturbe sa campagne présidentielle.

Evoquant les soupçons autour de son épouse, le candidat Les Républicains a redit qu'il avait expliqué qu'elle avait "travaillé" et que tout cela était "parfaitement légal". Il a dit vouloir maintenant "que la France ait droit au débat qui est nécessaire pour choisir le président de la République et le programme".

"Je suis rentré dans ma campagne présidentielle", a expliqué l'ancien Premier ministre, une campagne, selon lui, "perturbée volontairement" pour l'"empêcher d'être candidat". François Fillon a assuré qu'il ne se "laisse pas abattre" et que rien ne l'arrêtera. "Je continue d'avancer. Ce sont les Français qui décideront."