DIRECT. François Fillon poursuit sa campagne, malgré de nouvelles révélations

François Fillon (à droite) et François Baroin, à Troyes (Aube), le 7 février 2017.
François Fillon (à droite) et François Baroin, à Troyes (Aube), le 7 février 2017. (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)

Le candidat de la droite tente de reconquérir ses électeurs, mercredi.

"Rien ne me détournera de la présidentielle", a-t-il prévenu. Malgré de nouvelles révélations du Canard enchaîné sur l'emploi de sa femme PenelopeFrançois Fillon poursuit sa campagne, mercredi 8 février. Le candidat de la droite a écrit une "lettre aux Français", publiée mardi par le quotidien Ouest-France, où il présente à nouveau ses excuses, et est en déplacement à Juvisy (Essonne), mercredi après-midi.

Il multiplie les visites. Après Troyes (Aube), mardi, François Fillon se rend, mercredi, à Juvisy (Essonne), sur le thème de la sécurité dans les transports et de la vidéo-protection. Il sera notamment aux côtés de Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France. Jeudi, il doit aller à Poitiers et ensuite partir trois jours à La Réunion.

Nouvelles révélations du Canard enchaîné. Dans son édition datée du 8 février, Le Canard enchaîné fait de nouvelles révélations. Selon l'hebdomadaire, Penelope Fillon a aussi touché 45 000 euros d'indemnités de licenciement. Des informations que le candidat a immédiatement dénoncées, les qualifiant de "mensonges".

Les déclarations d'une ex-assistante parlementaire. Jeanne Robinson-Behre, ancienne assistante parlementaire de Marc Joulaud, a exprimé son "respect" pour Penelope Fillon, mais assure "ne pas avoir travaillé avec elle", ce qui "ne veut pas dire qu'elle ne travaillait pas". C'est ce qu'elle confie au quotidien Le Courrier de l'Ouest à paraître mercredi, sur la personnalité de l'épouse du candidat des Républicains.

Vous êtes à nouveau en ligne