DIRECT. Procès Fillon : le jugement sera rendu par le tribunal correctionnel de Paris le 29 juin

Penelope et François Fillon, avec les avocats de ce dernier en arrière-plan, Antonin Lévy et Joris Monin, le 10 mars 2020.
Penelope et François Fillon, avec les avocats de ce dernier en arrière-plan, Antonin Lévy et Joris Monin, le 10 mars 2020. (THOMAS SAMSON / AFP)

Invité à s'exprimer une dernière fois devant les juges, François Fillon, contre lequel l'accusation a requis cinq ans de prison dont deux ferme, n'a rien souhaité ajouter, pas plus que sa femme. La défense a plaidé la relaxe.

Après le procès de François Fillon et de son épouse Penelope qui s'est achevé  mercredi 11 mars, le tribunal correctionnel de Paris rendra son jugement le 29 juin. 

Invité à s'exprimer une dernière fois devant les juges, après trois semaines d'audience, François Fillon, contre lequel l'accusation a requis cinq ans de prison dont deux ferme, n'a rien souhaité ajouter, pas plus que sa femme. La défense a plaidé la relaxe.

Amendes et peine d'inéligibilité requises. Contre l'ancien Premier ministre, retraité de la politique, l'accusation a aussi requis dix ans d'inéligibilité et 375 000 euros d'amende. Les magistrats du PNF ont réclamé une amende du même montant à l'encontre de Penelope Fillon, ainsi que trois ans de prison avec sursis. Contre Marc Joulaud, actuel maire de Sablé-sur-Sarthe et candidat à sa réélection, les procureurs ont requis deux ans de prison avec sursis et 20 000 euros d'amende.

La défense plaide la relaxe. Les six avocats du couple Fillon et de Marc Joulaud ont plaidé tour à tour la relaxe générale, mercredi. Offensif, l'avocat de l'ex-candidat de la droite à la présidentielle, Antonin Lévy, s'est élevé contre un "brûlot", une "enquête folle", ouverte en janvier 2017 en pleine campagne présidentielle, après un article du Canard enchaîné.

Vous êtes à nouveau en ligne