Bayrou, allié de Macron : si Juppé est candidat, "je ne change pas de position"

François Bayrou, le 24 février 2017 à Orléans (Loiret). 
François Bayrou, le 24 février 2017 à Orléans (Loiret).  (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

"Je ne reviendrai pas en arrière sur ce sujet, naturellement", a-t-il expliqué sur France3. "Moi j'ai de la stabilité dans les choix que je fais".

Pas question de changer d'avis. Le président du MoDem, François Bayrou, allié au candidat présidentiel d'En Marche ! Emmanuel Macron, a affirmé, vendredi 3 mars, qu'il "ne changera pas de position" si jamais Alain Juppé, qu'il avait soutenu lors de la primaire de la droite et du centre, devenait candidat à la place de François Fillon.

Alain Juppé, "c'est quelqu'un que j'estime, que j'aime, que j'ai soutenu et attendu", a déclaré François Bayrou dans l'émission "Dimanche en Politique" de France 3 Aquitaine, enregistrée vendredi pour diffusion dimanche. "Pour autant, je ne change pas de position, a-t-il affirmé. Je ne reviendrai pas en arrière sur ce sujet, naturellement", a-t-il ajouté. "Moi j'ai de la stabilité dans les choix que je fais".

Bayrou pas certain que Juppé soit candidat

Le dirigeant centriste s'est d'ailleurs dit "pas certain que cette situation (la candidature Juppé) intervienne. Je ne suis pas certain que cette situation se fasse sans problème". A ce stade de la campagne, a-t-il estimé, "les changements sont très difficiles à apporter et seraient générateurs d'un certain nombre de vagues".

Interrogé sur l'hypothèse d'un duel de second tour entre Alain Juppé et Emmanuel Macron, comme un sondage vendredi l'a suggéré si le maire de Bordeaux venait à être candidat, François Bayrou a considéré que "cela ferait un deuxième tour intéressant".