Alain Juppé renonce : "Quel gâchis", s'exclame le maire de Bordeaux

FRANCE 2

Il a fait savoir "une bonne fois pour toutes" qu'il ne sera pas le plan B de François Fillon pour l'élection présidentielle, et n'a pas eu de mots tendres pour le candidat des Républicains.

Une déclaration courte et solennelle. Huit minutes d'une colère froide. Alain Juppé ne sera pas le recours de la droite : "Je ne suis pas en mesure aujourd'hui de réaliser le nécessaire rassemblement autour d'un projet fédératezur et c'est pourquoi je confirme une bonne fois pour toutes que je ne serai pas candidat à la présidence de la république".

Des paroles dures pour le candidat

C'est avec des mots sévères qu'Alain Juppé a évoqué la campagne présidentielle, parlant de "gâchis". Pour lui, le candidat Fillon est seul responsable de la situation ; "Son système de défense fondé sur la dénonciation d'un prétendu complot et d'une volonté d'assassinat politique l'ont conduit dans une impasse. Alain Juppé, en sortant de son silence, tourne une page de sa vie politique. "Les Français veulent un profond renouvellement de leurs dirigeants politiques et à l'évidence je n'incarne pas ce renouvellement." Néanmoins, il ne s'interdit pas de faire entendre sa voix dans le débat présidentiel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne