François Fillon affronte la fronde des parlementaires de droite

FRANCE 3

La campagne de François Fillon ressemble à un concours d'obstacles au cours duquel il est interpellé soit par des citoyens, soit par des élus de son propre parti. Le candidat de la droite s'est montré déterminé ce mardi 14 février.

Ce mardi 14 février au soir, François Fillon s'est encore imposé comme le seul candidat de la droite républicaine. "J'ai constaté qu'il n'y avait pas de solution alternative", a-t-il assuré. C'est sa réponse à une nouvelle tentative de fronde des parlementaires. Hier soir, ils étaient une petite vingtaine, inquiets, à se réunir dans un restaurant à deux pas de l'Assemblée nationale pour parler alternative.

François Fillon a recadré ses troupes

Au programme, une lettre ouverte à François Fillon pour demander la convocation d'un bureau politique. "Nous avons fait le constat que nous ne pouvons plus faire campagne sur le terrain", a affirmé Georges Fenech, député LR du Rhône. Devant cette menace, François Fillon a recadré ses troupes lui-même ce matin. Deux heures de réunion à huit clos et un ultimatum : "La question, c'est est-ce que vous m'aidez ou est-ce que vous me compliquez la tâche ?", a demandé le candidat de la droite à la présidentielle. La réunion terminée, les plus sceptiques rentrent dans le rang, résignés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne