François Fillon à "Des Paroles et des Actes" : les mots et les extraits vidéo

François Fillon à DPDA
François Fillon à DPDA (France 2)

Retrouvez, minute par minute, les principaux moments de l'intervention de François Fillon dans des "Des Paroles et des Actes" sur France 2. Une émission au cours de laquelle, il a pu débattre avec Martine Aubry, première secrétaire du PS.

Retrouvez, minute par minute, les principaux moments de l'intervention de François Fillon dans des "Des Paroles et des Actes" sur France 2. Une émission au cours de laquelle, il a pu débattre avec Martine Aubry, première secrétaire du PS.

23h10. Fin de l'émission. Sourire énigmatique de François Fillon quand FOG évoque son futur.

23h08. Interrogé sur les qualités de Nicolas Sarkozy, FF répond : "sa maîtrise dans les situations de crise". Et celles de Bayrou ? : "il pense la même chose que nous" sur la plus part des dossiers.

23h03. "On a pris beaucoup de mesures impopulaires", dit Fillon (réforme des retraites, remplacement d'un fonctionnaire sur deux...) en réponse à FOG sur une question sur une mauvaise stratégie dans la gestion du quinquennat.

22h55. "il ne m'a rien dit que je puisse vous dire", dit FF à propos d'une candidature de Sarkozy.

22h52. Arrivée d'Hélène Jouan et de FOG.

22h39 Aubry aborde le logement et met en pièces la proposition de Nicolas Sarkozy annoncée dimanche dernier. Elle insiste sur la proposition de Hollande de céder les terrains publics pour la construction. Fillon répond : "on a jamais autant contruit". Bataille de chiffres sur le budget au logement. "Il faut changer radicalement de politique" dit Fillon qui parle d'échec en évoquant les aides à la construction au profit des propriétaires.

22h35. "il n'est pas raisonnable de dire que le traité européen sera renégocié", dit FIllon à Aubry.

22h34. "Attendez de voir les bénéfices des banques", dit Aubry à Fillon. Aubry : "En 2008, quand Sarkozy a parlé à Toulon, j'avais l'impression d'entendre Besancenot", ajoute-telle.

22h31. FF répond à Aubry sur la finance : "on se bat depuis 3 ans pour mettre en place des règles plus contraignantes" en Europe pour la finance.

22h30. Aubry : sur "la productivité, nous sommes les premiers en Europe"

22h29. Aubry essaye de parler de croissance. Fillon parle de coût.

22h28. FF affirme que la hausse de la TVA ne devrait pas peser sur les prix.

22h25. "il y a bien un probleme de coût du travail", affirme Fillon. "vous, vous êtes en train de transferer les charges patronales sur les ménages", répond Aubry. La "TVA Sarkozy" va provoquer de l'inflation, moins de consommation, moins de croissance. Nous souhaitions que les entreprises manufacturières payent moins que d'autres entreprises.

22h21 "on a vu beaucoup de discours", dit Martine Aubry à propos de la finance.

22h17. Aubry intervient sur le coût du travail. "je vois qu'en Allemagne , on travaille 150 heures de moins qu'en France dans l'industrie", dit elle.

22h15 : échange sur la taxation du revenu des actions...

22h08. Echanges techniques sur les chiffres budgétaires. "On ne peut y arriver qu'en baissant la dépense publique" dit Fillon. "Je suis blessé", dit FIllon quand j'entends que le gouvernement a "favorisé les plus riches".

22h05. Début du débat avec Martine Aubry

21h56 A propos d'une candidature à la présidence de la République : "c'est une question qui n'a pas d'intérêt aujourd'hui", répond Fillon.

21h52. FF "Bien sûr nous n'avons pas tout réussi" (...) mais "Je pense que personne ne pourra nous reprocher d'avoir fait preuve de lâcheté".

21h46. Etes vous favorable à une baisse des revenus des ministres ? demande David Pujadas : proposition "tout à fait démagogique" répond FF.

21h41 les quatres questions de Fabien Namias.
FF dit Non au mariage homosexuel. Mais propose une évolution du PACS.
FF dit Oui à une augmentation du temps de travail des enseignants. il faut un système plus souple que celui d'aujourd'hui.
FF dit Oui à la baisse du nombre d'immigrés locaux : il faut réguler le nombre d'immigrés.
La Proportionnelle ?: "je ne suis pas naturellement porté" vers ce type de scrutin.

21h39. FF: Madame Le Pen aura ses parrainages. C'est du bluff

21h36 FF explique l'évolution budgétaire en indiquant que 41 milliards de recettes nouvelles ont été décidées d'ici 2016 dont 34 ont déjà été votées. Les dépenses elles baissent aussi (1 milliard cette année). Pas vraiment de différence avec le projet de M. Bayrou sur une réduction de 100 milliards du déficit public.

21h31 FF s'explique sur le bouclier fiscal. "on est pratiquement à une fiscalité égale sur le travail et le capital", explique FF à propos de la proposition de Hollande de taxer au même niveau les deux types de revenus. "Aucun cadeau aux plus riches n'a été fait pendant cette période", affirme-t-il.

21h26 FF estime que les mesures annoncées par le gouvernement baisseront le coût du travail de 5,4%.

21h22. FF sur la balance commerciale, c'est pour ça qu'"il faut baisser le coût du travail".

21h17. FF "je ne crois pas qu'il y ait un modèle allemand, mais il y a une réussite". "L'Allemagne a engagé à partir des années 2000 : réduction des déficits, limitations des salaires..."Cela génère des resultats très puissants". "Nous on a fait le contraire".

21h15. FF sur son ambition présidentielle. D'abord faire gagner mon camp "après je me garde toutes les options".

21h13 FF sur son côté "Cassandre" 'Aujourd'hui il faut expliquer quels efforts il faut faire pour éviter la catastrophe". Le projet présidentiel doit être "le retour à l'équilibre des comptes".

21h07 Clip sur ses rapports, parfois tendus, avec N. Sarkozy. "tout ça est très naturel, avec un président doté d'une forte légitimité et un premier ministre qui a beaucoup de responsabilités. (Dans la 5e République) Notre couple aura été le plus long et le plus harmonieux meme s'il y a eu des désaccords".

21h05. FF: "beaucoup de chose ont été faites".

21h01. FF: "Je n'ai jamais cherché les caméras. Trop d'exposition médiatique, je suis pas sur que cela fasse monter la considération que les Français ont pour vous".

20h57. Sa principale qualité ? "la ténécité"; son principal défaut ? "la ténacité...l'obstination", répond FF qui ne veut en dire plus.

20h57. Le pire souvenir avec Sarkozy ? "même si j'en avais je ne vous le dirai pas". Meilleur souvenir: "la présidence française de l'Europe".

20h56. Son plus grand regret "avoir hésité sur la réforme des cotisations sociales en 2007

20h55. "La réforme du dialogue social avec la reprensation syndicale" est la réforme dont FF est le plus fier.

20h53. FF "quand on gouverne, il ne faut pas hésiter", à propos de la réforme des charges sociales et de la TVA

20h50 : F.F. des vents contraires normaux "pour une équipe qui a affronté deux crises financières majeures".

20h48 : Je vais régler un compte avec le Canard Enchaîné qui publie depuis cinq ans des propos que je n'ai jamais tenus, dit Fillon à propos d'une info indiquant que le premier ministre serait pessimiste sur le résultat de la présidentielle.

20h45 : Chemise bleue, François Fillon est accompagné d'une douzaine de ministres sur le plateau.

Vous êtes à nouveau en ligne