VIDEO. "Le danger est trop grand, unissons nos forces" : l'appel de François Bayrou à Emmanuel Macron

FRANCEINFO

Le président du MoDem a réuni les journalistes au siège de son parti, à Paris, mercredi. Il a annoncé qu'il ne se présentait pas à la présidentielle, mais qu'il proposait une alliance à Emmanuel Macron.

François Bayrou n'est pas candidat à l'élection présidentielle de 2017. Le président du MoDem a réuni les journalistes, mercredi 22 février au siège de son parti, à Paris, pour annoncer sa proposition d'alliance à Emmanuel Macron.

>> Suivez notre direct la prise de parole de François Bayrou 

"Parce que le risque est immense, parce que les Français sont désorientés et souvent désespérés, j'ai décidé de faire à Emmanuel Macron une offre d'alliance", a déclaré François Bayrou, ce qui serait, selon lui, "une réponse exceptionnelle à la hauteur des périls qui menacent notre pays et notre État". François Bayrou évoque en début de déclaration la situation "décomposée" de la démocratie en France qui "nourrit le pire des risques, la flambée de l'extrême droite".

"C'est sans doute un geste d'abnégation"

Le maire de Pau veut éviter la dispersion : "Je dis à Emmanuel Macron : 'Le danger est trop grand, il faut changer les choses et le faire d'urgence. Unissons nos forces pour y parvenir'", a-t-il insisté, lui qui s'est présenté à l'élection présidentielle de 2002, 2007 et 2012. "C'est sans doute un geste d'abnégation et sans doute aussi un geste d'espoir pour notre pays", a-t-il expliqué.

François Bayrou conditionne tout de même son soutien à l'ancien ministre de l'Économie à des "exigences, qui sont toutes d'intérêt général", dont "une loi de moralisation" de la vie publique à inscrire dans le programme du candidat d'En marche !

Vous êtes à nouveau en ligne