Législatives : La République en marche poursuit les tractations

FRANCE 2

Astrid Mezmorian est en direct du quai Branly, où se tient un séminaire ce samedi 13 mai pour les candidats investis par La République en marche.

Quelles sont les réactions du côté d'Emmanuel Macron et quelles sont les stratégies pour la suite, après le couac qui l'a opposé à François Bayrou? "Emmanuel Macron espère que cette crise soit au plus vite derrière lui", analyse Astrid Mezmorian, en direct du quai Branly. "Pour le reste, les tractations toujours intenses toujours secrètes se poursuivent. Qui composera la dernière vague d'investitures? C'est la question."

Un premier ministre de droite?

"Il y a du monde à convaincre", poursuit la journaliste. "Il y a beaucoup de pression malgré une apparence de tranquillité, car l'enjeu est la physionomie du futur gouvernement, sa coloration politique. Pour le moment, la barque penche à gauche, alors depuis jeudi, Emmanuel Macron laisse la porte ouverte à des candidats LR pour qu'ils se manifestent et laisse entendre qu'il aimerait un Premier ministre de droite. C'est d'ailleurs pour lui la seule manière de faire exister la recomposition politique tant promise" conclut l'envoyée spéciale de France 2.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne