Élections européennes : François Asselineau défend son "Frexit"

FRANCE 3

Le président de l'Union populaire et républicaine revient sur sa proposition de sortir de l'Union européenne.

François Asselineau, tête de liste de l'Union populaire et républicaine pour les élections européennes, était l'invité du Soir 3 jeudi 16 mai. Il a répondu à l'inquiétude des producteurs de fruits et légumes face à la concurrence espagnole. Pour lui, une sortie de la France de l'Union européenne est une réponse à leurs soucis. "Si on n'était dans les contraintes de l'Union européenne, on pourrait faire exactement ce que font les Suisses", explique-t-il.

Sortie sans référendum

"Au moment des récoltes des fruits et légumes en Suisse, ils mettent des droits de douane sur les importations étrangères, pour favoriser les producteurs suisses", explique le tenant du "Frexit". "Lorsque la saison est finie, ils baissent les droits de douane, pour favoriser les consommateurs qui peuvent acheter des productions venues du reste de l'Europe ou du reste du monde", détaille François Asselineau.

Selon lui, la sortie de l'UE peut se faire en deux ans. "Ce qui est difficile, ce n'est pas de sortir de l'Union européenne, ce qui est difficile c'est que les européistes acceptent le verdict du suffrage universel", assure-t-il, avant d'indiquer que s'il est élu président de la République sur un programme de sortie de l'Europe, il ne passerait pas par un référendum pour enclencher un "Frexit".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne