Entre ministres, la passation de pouvoirs fut...

Benoît Zagdoun

Amicale ou glaciale, bienveillante ou grinçante... L'ambiance fut chaque fois très différente, jeudi, lorsque les nouveaux ministres du gouvernement Ayrault ont pris leurs fonctions, reconduisant leurs prédécesseurs vers la sortie.

Amicale, cordiale, bienveillante ou au contraire grinçante, glaciale voire absente... Les passations de pouvoirs se sont enchaînées, jeudi 17 mai au matin. Les 34 nouveaux ministres du gouvernement Ayrault ont pris leurs fonctions, les sortants leur ont laissé leur ministère. Et à chaque fois, l'ambiance fut très différente.

Vous êtes à nouveau en ligne