Zéro reste à charge : la réforme encore floue du gouvernement

France 2

Le gouvernement veut lancer une réforme permettant à tous les Français d'avoir accès aux soins dentaires ou auditifs, il s'agit du zéro reste à charge. Ainsi, tous les soins seraient entièrement remboursés. Mais le coût de la mutuelle pourrait bondir.

Le coût de la mutuelle pourrait augmenter. Connaît-on précisément quelle pourrait être cette hausse pour les assurés ? Le journaliste Jean-Paul Chapel fait le point sur le plateau de France 2. "Ça dépend beaucoup de l'âge des assurés. Par exemple, pour un étudiant, la probabilité qu'il ait besoin d'une prothèse auditive est faible, ainsi, la prime mensuelle passerait en trois ans de 30 euros à 30,75 euros soit 2,5% de hausse. Pour une famille avec deux enfants, la prime devrait passer de 140 à 143,50 euros en 2021, +2,5% également. En revanche, la facture sera plus salée pour un couple de plus de 60 ans. Un couple de retraités verrait sa prime mensuelle bondir de 170 à 186 euros, soit une hausse de 9,5%", explique le journaliste. 

Encore de nombreuses inconnues dans cette réforme

On ne connait pas encore le coût de cette réforme zéro reste à charge. "Le gouvernement a fait une prévision, mais il y a beaucoup d'inconnues...Comme le prix à combien seront vendues les lunettes ou les prothèses. Et surtout, sur le comportement des patients : seront-ils nombreux à y souscrire ? Une fourchette à la charge des mutuelles pourrait aller de 150 à 500 millions d'euros", conclut le journaliste. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne