"Yes, la meuf est dead" : Sibeth Ndiaye dément avoir écrit ce SMS après la mort de Simone Veil

Sibeth Ndiaye, le 14 mai 2017 à Paris.
Sibeth Ndiaye, le 14 mai 2017 à Paris. (MARTIN BUREAU / AFP)

"Le Canard enchaîné" affirme que la conseillère presse de l'Elysée a envoyé ce SMS en réponse à une journaliste qui lui demandait la confirmation du décès de Simone Veil.

"Yes, la meuf est dead." Selon Le Canard enchaîné, dans son édition du mercredi 2 août, ces mots sont signés Sibeth Ndiaye, la conseillère presse de l'Elysée. Il s'agirait d'un SMS envoyé en réponse à une journaliste qui lui demandait la confirmation du décès de Simone Veil. Mais la communicante se défend : "Le SMS est totalement faux", a-t-elle expliqué à LCI.

Dans un article consacré à la "communicante en chef de l'Elysée", Le Canard enchaîné revient sur l'habitude de la conseillère d'appeler les rédactions pour commenter les articles publiés à propos d'Emmanuel Macron. Une attitude qui a ému plusieurs conseillers de l'Elysée qui notent "un manque d'habileté". Ces derniers se seraient aussi partagés le fameux SMS, "Yes, la meuf est dead".

Sibeth Ndiaye nie en bloc

Ces propos rapportés ont en tout cas fait rapidement réagir plusieurs personnalités politiques.

Mais la principale intéressée rejette en bloc le contenu de l'article du Canard enchaîné. Elle regrette au passage de ne pas avoir été contactée par l'auteure du papier. "Et ce n'est pas la seule erreur, affirme-t-elle à LCI. L'orthographe de mon nom de famille n'est même pas la bonne."

Vous êtes à nouveau en ligne