Violences policières : Emmanuel Macron se montre intraitable

France 2

En direct de l'Élysée, à Paris, Jean-Baptiste Marteau revient sur le changement de positionnement d'Emmanuel Macron au sujet des violences policières.

Après Christophe Castaner, c'est au tour d'Emmanuel Macron de changer de discours concernant les violences policières constatées au cours de plusieurs manifestations. Comment faut-il interpréter cette inflexion du chef de l'État ? "Il y a en effet un changement de discours. Souvenez-vous, lors d'un grand débat en mars 2019, Emmanuel Macron rejetait catégoriquement le terme de 'violences policières'", rappelle Jean-Baptiste Marteau, en direct de l'Élysée, à Paris.

L'effet négatif des images en boucle sur les réseaux sociaux

Depuis, Emmanuel Macron a changé son fusil d'épaule. "On n'en est plus du tout là désormais, ce qui s'explique de deux manières. D'abord, par la répétition des images qui tournent en boucle sur les réseaux sociaux avec, on le reconnait dans les rangs de l'exécutif, un effet très négatif à long terme auprès des jeunes générations. Deuxième raison, le temps des manifestations extrêmement violentes des 'gilets jaunes' est terminé. Les syndicats organisent désormais les cortèges des manifestations", explique le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne