Voir la vidéo

VIDEO. "Que ceux qui les défendent les prennent !" Quand Macron s'énerve contre les contrats aidés

En colère. Lors de son discours mardi 14 novembre à Tourcoing (Nord) de présentation de ses mesures phares pour les quartiers populaires, Emmanuel Macron a fustigé les défenseurs des contrats aidés, alors que 160 000 de ces contrats ne seront pas renouvelés d'ici la fin de l'année. "Qui veut un contrat aidé ? Que ceux qui les défendent les prennent ! Ils n'en voudraient pas pour eux-mêmes", s'est écrié le président de la République. 

Ils ne veulent pas d'un contrat d'un an où on tremble à la fin de chaque année pour savoir si on nous le redonnera, où il n'y a pas de qualification à la fin du contrat aidé, enfin !

Emmanuel Macron, président de la République

à Tourcoing (Nord)

"Et que tous ceux qui, la main sur le cœur, se font les grands défenseurs des quartiers les plus en difficulté viennent m'expliquer que les contrats aidés c'est la solution dont on a toujours rêvé, mais qu'ils les prennent les contrats aidés, ils n'en voudraient pas pour eux-mêmes !", a conclu le chef de l'Etat. 

plus