VIDEO. Quand Emmanuel Macron défend sa politique étrangère devant des étudiants américains

Lors d'un déplacement à Washington en avril, le chef de l'Etat a répondu à des manifestants qui contestaient l'action de la France en Syrie. 

La diplomatie française a-t-elle changé depuis un an et l'élection d'Emmanuel Macron ? C'est la question à laquelle les journalistes de "13h15 le dimanche" (replay) ont tenté de répondre dans une enquête diffusée sur France 2 dimanche 24 juin. 

Du dossier syrien au devenir du Premier ministre libanais Saad Hariri, des discussions avec Vladimir Poutine aux poignées de main avec Donald Trump, le président de la République a multiplié les prises de parole et les déplacements à l'étranger ces douze derniers mois. L'un des derniers en date a eu lieu aux Etats-Unis, du 23 au 25 avril. Sur place, le chef de l'Etat a rencontré des admirateurs. "Vous êtes le nouveau leader européen", lui lance ainsi un jeune étudiant rencontré à Washington. 

"Ce n'est pas nous qui faisons la guerre en Syrie"

Mais il doit aussi faire face à des manifestants critiques de l'action de la France en Syrie où ont eu lieu des bombardements sous l'égide des Américains, des Britanniques et des Français. "Ce n'est pas nous qui faisons la guerre en Syrie, se défend Emmanuel Macron. C'est le régime de Bachar al-Assad qui fait la guerre. La décision qu'on a prise est de ne pas attaquer le régime. On a seulement neutralisé certaines bases, sans faire aucune victime." Interrogé sur des frappes ayant touché des immeubles d'habitation, il poursuit : "aucun civil n'a été touché", défendant son action diplomatique.

Vous êtes à nouveau en ligne