VIDEO. Présidentielle : après le soutien de Valls à Macron, Hamon appelle Mélenchon et les communistes à "unir leurs forces" aux siennes

Benoît Hamon a pris la parole depuis son siège de campagne.

Benoît Hamon durcit son discours après que Manuel Valls a annoncé qu'il voterait pour Emmanuel Macron à la présidentielle. Depuis son siège de campagne, le candidat socialiste s'en est pris, mercredi 29 mars, à l'ancien Premier ministre, sans le nommer directement. "La parole donnée, la parole signée devant le peuple doit être scrupuleusement respectée", a-t-il lancé, en référence au choix de Manuel Valls de ne pas respecter les règles définies dans le cadre de la primaire à gauche.

>> Suivez en direct les réactions politiques après le soutien de Manuel Valls à Emmanuel Macron

Un appel à Jean-Luc Mélenchon et Pierre Laurent

"Je me tourne vers les citoyens de gauche, a continué Benoît Hamon. Je vous demande de sanctionner ceux qui se prêtent à ce jeu morbide" et de "tourner le dos à ces politiciens qui vont là où le vent va sans aucune conviction". 

Benoît Hamon s'est ensuite adressé à la gauche du PS. "J'appelle désormais tous les électeurs, les sociaux-démocrates, mais aussi les communistes et Pierre Laurent, les Insoumis et Jean-Luc Mélenchon, à unir leurs forces aux miennes." "Je suis le seul à pouvoir créer les conditions d'une majorité parlementaire de gauche", a-t-il conclu.

Vous êtes à nouveau en ligne