VIDEO. Mediapart révèle que Macron va devoir payer l'ISF, un proche du ministre parle de "distillation de boules puantes"

FRANCETV INFO

Le député PS Richard Ferrand est un proche du ministre de l'Economie. Il a pris sa défense, mardi, précisant que la déclaration au fisc d'Emmanuel Macron était parfaitement régulière.

Emmanuel Macron a vu le patrimoine de son couple réévalué par le fisc, selon le Mediapart (article payant). Le ministre de l'Economie devra désormais s'acquitter de l'impôt sur la fortune. La publication de cette information par Mediapart (article payant) a fait réagir un de ses proches, le député PS du Finistère et conseiller régional de Bretagne Richard Ferrand.

"Une information personnelle livrée aux médias"

"Dans l'article de Mediapart, il est simplement dit que l'évaluation d'un bien le conduira à payer l'impôt sur la fortune, parce que le seuil est juste franchi" explique l'ancien rapporteur de la loi Macron aux journalistes qui l'ont interpellé dans les couloirs de l'Assemblée nationale mardi 31 mai. D'ailleurs, poursuit-il, "c'est une information personnelle qui est livrée aux médias dans le but de vouloir en faire une affaire".

Il s'agit de "tentatives de porter atteinte à Emmanuel Macron" lance Richard Ferrand, qui précise que la déclaration au fisc du ministre est "particulièrement régulière". "Emmanuel Macron n'est l'objet d'aucun redressement particulier. Depuis quelque temps, la tentative de distillation de boules puantes se multiplie, ça montre que celui qui porte l'espoir désespère ceux qui n'en portent plus aucun."

Vous êtes à nouveau en ligne