VIDEO. "Les comportements agressifs de la Turquie" posent la question "de sa présence dans l'Alliance atlantique" affirme François Hollande

FRANCEINFO / RADIOFRANCE

"Le président Erdogan a eu tort. C'est grave d'insulter, non pas seulement le président de la République française, mais un allié", a estimé l'ancien chef de l'État sur franceinfo.

"Les comportements agressifs de la Turquie posent le problème de [sa] présence dans l'Alliance atlantique", a déclaré François Hollande, l'ancien président de la République, mercredi 28 octobre sur franceinfo. "Cette question ne peut plus être écartée", a-t-il insisté.

Le président Erdogan, qui avait affirmé samedi que le président Macron avait "besoin d'un traitement au niveau mental", après son soutien aux caricatures de Mahomet, "a eu tort", a réagi François Hollande.

C'est grave d'insulter, non pas seulement le président de la République française, mais un allié.

François Hollande

à franceinfo

"Nous ne le rappelons pas suffisamment : la Turquie et la France sont membres de la même alliance, l'Otan [l’Organisation du traité de l'Atlantique nord], souligne l'ancien chef de l'Etat. La Turquie a un comportement en Syrie qui n'est pas acceptable, provoquant des conflits qui peuvent encourager des organisations terroristes à ressurgir". L'ancien président de la République juge tout aussi "inacceptable" le comportement d'Ankara dans le conflit du Nagorny-Karabakh et en Libye. Il faut quand même se poser la question : "Qu'est-ce que l'on fait dans la même alliance ?"

Vous êtes à nouveau en ligne