VIDEO. Emmanuel Macron vivement pris à partie par un étudiant belge

BRUT

Le président de la République participait à un débat sur le thème "Nous, demain, l’Europe", en compagnie du Premier ministre belge, Charles Michel.

Alors qu’il s’exprimait devant des étudiants belges de l’université de Louvain, ce mardi 20 novembre, Emmanuel Macron a été vivement pris à partie par l’un d’entre eux. "Le sang coule de leurs mains, renseignez-vous", pouvait-on lire sur une banderole brandie par l’étudiant qui n’a pas hésité à lancer au Président : "Pourquoi vous matraquez vos étudiants ? Pourquoi vous êtes le seul pays qui utilise des grenades contre sa propre population ?", faisant référence aux blocages des universités françaises au printemps 2018. "Alors là vous dites n’importe quoi !", n’a pas tardé à répondre Emmanuel Macron. Refusant que le jeune homme soit évacué de la salle, le Président a accepté d’engager un dialogue avec lui. "C’est un lieu de discussion, si vous m’autorisez je réponds d’abord à votre camarade ou collègue et vous pouvez poser votre question et je répondrai."

"Aucune intervention avec de la violence"

Plus tard, le chef de l’État est revenu sur les accusations portées par son détracteur. "En France, les étudiants ne s’attaquent pas aux étudiants ou autre. […] Il n’y a eu aucune intervention avec de la violence contre eux. Il y a d’ailleurs eu beaucoup plus de blessés, malheureusement, dans nos forces de l’ordre [...] il n’y en a pas eu de leur côté et ils ont été évacués", s’est-il défendu.

Vous êtes à nouveau en ligne