VIDEO. Avant Emmanuel Macron, Nicolas Sarkozy était lui aussi apprécié à l'étranger

FRANCEINFO

Les deux présidents français ont bénéficié d'un fort engouement à l'étranger, au début de leur mandat.

Son élection a été saluée par la presse internationale. "Emmanuel Macron, le nouvel Hercule français", titrait le journal allemand Die Tageszeitung, au lendemain du second tour de l'élection présidentielle française. Pour d'autres médias, il s'agissait d'un "soulagement", ou encore d'un "pari réussi". Emmanuel Macron a suscité l'enthousiasme à l'étranger, en ce début de mandat. Mais il n'est pas le seul président à avoir bénéficié d'un tel engouement.

Dix ans plus tôt, Nicolas Sarkozy était également très populaire à l'international. "Nicolas est quelqu’un que j’admire et que je considère comme un ami, commentait en 2007 Tony Blair, alors Premier ministre britannique. Je lui ai dit combien la Grande-Bretagne se faisait une joie de coopérer avec lui." "Il a un caractère que j’aime beaucoup. Avec Sarkozy, il est possible de discuter de façon ouverte et claire", ajoutait Romano Prodi, alors chef du gouvernement italien.

Vous êtes à nouveau en ligne