VIDEO. "13h15". Les mille et une voix d'une chorale du Havre pour l'après-7 mai

Les chanteuses et chanteurs de la Chorale du jeudi de la ville du Havre, en Seine-Maritime, s’expriment au lendemain du second tour de la présidentielle 2017. Les choristes parlent des législatives à venir, d’unité nationale, d’équité… Toutes et tous parlent de la France. Extrait de "13h15 le dimanche" du 14 mai.

Comme tous les lundis, la Chorale du jeudi, c’est son nom, répète dans sa ville du Havre, en Seine-Maritime. Au lendemain du second tour de la présidentielle 2017, qui a vu l’élection d’Emmanuel Macron, les choristes pensent à l’avenir qu’ils souhaitent pour la France.

"J’espère que l’on sera nombreux à le soutenir dans quelques semaines, lors des législatives pour qu’il puisse avoir toutes les cartes en main" ; "La France n’a plus besoin d’une droite et d’une gauche rigides. Elle a besoin d’une unité nationale, et je pense qu’il peut l’incarner d’une façon très, très positive."

Les choristes ont plus voté pour faire barrage que pour un programme...

"Qu’il fasse que les députés ne soient pas forcément que des gens de métier et qu’on arrive à avoir des gens de la société civile qui puissent intervenir. Ça, c’est intéressant" ; "Il veut que ce soit à la proportionnelle. Je trouve ça plutôt honnête parce que toutes les tendances ont le droit d’être représentées à l’Assemblée nationale. Cela me paraît le b.a.-ba de l’équité."

"J’espère qu’aux législatives, il aura des gens qui penseront à la France, pas à leur carrière. Et qu’il aura les moyens de faire ce qu’il veut faire." A noter qu’une majorité des choristes dit avoir plus voté pour faire barrage à une candidate que pour un programme…

Vous êtes à nouveau en ligne