DOCUMENT FRANCE 2. "La France est revenue au cœur de la diplomatie mondiale", estime Emmanuel Macron dans "13h15 le dimanche"

Le président de la République s'est confié aux journalistes de "13h15 le dimanche" sur sa politique extérieure.

La diplomatie française a-t-elle changé depuis un an et l'élection d'Emmanuel Macron ? C'est la question à laquelle les journalistes de "13h15 le dimanche" (replay) ont tenté de répondre dans une enquête diffusée sur France 2 dimanche 24 juin. Le chef de l'Etat leur a accordé une interview à bord de l'avion présidentiel. 

"La France, et avec elle l'Europe, sont revenues au cœur de la diplomatie mondiale, se félicite-t-il quand on l'interroge sur le bilan de sa première année à la tête du pays. Elles ont réussi à préserver notre continent de grandes bascules qui auraient pu conduire soit à notre effacement, soit à notre menace dans la durée."

"Notre pays a toujours mené une diplomatie forte dans ses grandes heures"

Mais après la visite de 31 pays et plus de 200 000 km parcourus ces douze derniers mois, n'y aurait-il pas un risque de surchauffe diplomatique pour celui qui a voulu une rupture de la politique extérieure de la France ? "Notre pays a toujours mené une diplomatie forte dans ses grandes heures et quand il a voulu porter sa vocation", se défend-il. Et de poursuivre : "Dites-moi ce que je pourrais ne pas faire ? Est-ce que la France peut se payer le luxe de ne pas essayer de trouver une solution ou participer à une solution en Syrie et au Levant ? Nous y avons des intérêts et le terrorisme qui nous a frappés en 2015."

Interrogé sur l'action diplomatique de la France sous le mandat d'Emmanuel Macron, "il ne s'interdit rien, il prend le monde tel qu'il est", estime Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères. "Il n'obtient rien, nulle part", critique quant à elle Marine Le Pen, chef de file du Rassemblement national.

Vous êtes à nouveau en ligne