Union européenne : la bataille pour la présidence de la commission a débuté

Les 28 pays de l'Union européenne vont devoir désigner le nouveau président de la commission, et cela risque de ne pas être simple. En duplex devant l'Élysée (Paris), le journaliste Arnaud Boutet fait le point sur la situation.

Les élections pour les postes de députés européens sont terminées, mais une autre bataille débute. Les 28 pays européens vont vouloir user de leur influence pour désigner le président de la commission européenne. "Emmanuel Macron entend bien jouer de son influence. Les majorités précédentes ont sauté. La future majorité pro-européenne passera forcément par la liste LREM menée par Nathalie Loiseau", analyse le journaliste Arnaud Boutet, en duplex depuis l'Élysée (Paris).

Emmanuel Macron va se rendre à Bruxelles

Qui succédera à Jean-Claude Juncker à la tête de la commission européenne ? "Le président de la République s'entretient avec le chef du gouvernement espagnol. Les deux hommes devraient en parler", explique Arnaud Boutet. "Le président ira à Bruxelles (Belgique) mardi 28 mai pour participer à un dîner avec les autres chefs d'État", précise Arnaud Boutet. La France et l'Allemagne ne sont pas d'accord sur l'identité du futur président de la commission européenne. Un futur bras de fer est en train de se jouer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne