Un jeune Finistérien se rend à Honfleur pour "attaquer" Emmanuel Macron, avant d'être interné

La ville de Honfleur, dans le Calvados.
La ville de Honfleur, dans le Calvados. (GOOGLE MAPS)

Le jeune homme de 18 ans avait fugué au volant de la voiture de ses parents, avec l'intention "d'attaquer" le président de la République.

Un jeune homme originaire du Finistère, a été arrêté samedi 3 novembre, après avoir affirmé à ses parents qu’il voulait "attaquer" le président Emmanuel Macron, a appris France Bleu Breizh Izel de source concordantes.

Le jeune homme de 18 ans avait fugué au volant de la voiture de ses parents, en fin de semaine dernière vers Honfleur, dans le Calvados, à l’occasion du week-end de la Toussaint. Une fois sur place, il a contacté ses parents qui sont venus le chercher en Normandie. Il leur a expliqué qu’il voulait attaquer le chef de l’Etat. Le père et la mère du jeune homme ont décidé de l’emmener à la gendarmerie de Châteaulin.

Le jeune homme emmené à l'hôpital psychiatrique

Au vu de son état, il n’a pas pu être placé en garde à vue. Il a été emmené à l’hôpital psychiatrique de Gourmelen, à Quimper. L’enquête a été confiée au parquet de Quimper.

Cette affaire n'a pas de lien avec l'interpellation de six membres de l'ultradroite, mardi 6 novembre, qui voulaient s'en prendre à Emmanuel Macron.

Vous êtes à nouveau en ligne