Suspension de la chasse à la glu : "Un soulagement pour la faune qui est agressée de façon odieuse", réagit Allain Bougrain-Dubourg

Le merle fait partie des espèces d\'oiseaux ciblées par la chasse à la glu (photo d\'illustration).
Le merle fait partie des espèces d'oiseaux ciblées par la chasse à la glu (photo d'illustration). (AURELIEN MORISSARD / MAXPPP)

La chasse à glu est suspendu cette année par le président de la République a annoncé jeudi l'Elysée.

Emmanuel Macron a décidé de suspendre cette année la chasse à la glu pour les grives et les merles, a annoncé l'Elysée jeudi 27 août, dans l'attente d'une réponse de la Cour de justice de l'Union européenne sur cette méthode de chasse controversée.

 "C'est un soulagement pour la faune qui est agressée de façon odieuse par la glu", a réagi Allain Bougrain-Dubourg président de la Ligue pour la protection des oiseaux, sur franceinfo jeudi. Mais, il aurait aimé que cette décision soit définitive : "Je suis un peu étonné de voir que le président décide de suspendre la chasse à la glu pour une année seulement." 

La Commission européenne a indiqué que la glu appartenait au passé. Je ne vois pas pourquoi on pourrait envisager de reprendre la glu dans les années qui viennent.Allain Bougrain-Dubourg, président de la Ligue pour la protection des oiseauxà franceinfo

La chasse à la glu, pratique consistant à piéger des oiseaux avec de la colle, "n'est pas sélective", a affirmé président de la Ligue pour la protection des oiseaux car "n'importe quel oiseau peut s'y poser. Pour Allain Bougrain-Dubourg, "on veut capturer des grives et des merles pour servir d'appâts afin d'attirer d'autres oiseaux et les tirer au fusil. Mais le premier chardonneret, rouge-gorge, va se faire engluer les plumes et être prisonnier."

"On a placé des caméras qui ont permis de démontrer que loin de nettoyer les oiseaux avec amour, les chasseurs arrachent les oiseaux indésirables, les jettent par terre et ils ne vont pas survivre, a-t-il expliqué. Donc ce n'est pas sélectif et c'est extrêmement douloureux."

Vous êtes à nouveau en ligne