Solidarité : les handicapés déçus par Emmanuel Macron

FRANCE 3

En France, 12 millions de personnes souffrent d'un handicap. L'association qui les représente, APF France Handicap, interpelle ce mardi 7 mai le président de la République. Les promesses n'ont pas été tenues. France 3 a suivi un ingénieur en fauteuil roulant dans son quotidien.

C'est une situation qui semble ne jamais changer. En fauteuil depuis trente ans, Pierre-Emmanuel Robert est chaque jour confronté aux mêmes obstacles. Comment circuler, faire ses courses, aller au restaurant ? C'est très souvent compliqué. Depuis quatre ans, chaque établissant recevant du public doit être accessible. Une obligation peu respectée, car peu sanctionnée.

Recul sur le logement

À Paris, les bus ont fait des progrès, mais encore faut-il arriver jusqu'à la porte. En France, être handicapé, c'est souvent être pauvre. Plus d'un million de Français touchent l'allocation adulte handicapé de 860 €. Elle passera à 900 € en novembre. Mais l'association APF France Handicap demande le smic, à 1 200 €. Le handicap était une priorité du candidat Macron en 2017, mais on constate bien peu d'évolution deux ans plus tard.

Pire, un retour en arrière sur le logement : l'an dernier, une loi a réduit de 100% à 20% l'obligation de construire des logements neufs accessibles aux handicapés. Pierre-Emmanuel Robert, lui, a un logement exigu, mais heureusement au rez-de-chaussée. Il lui faudra tout de même penser à aménager sa baignoire quand il ne pourra plus y entrer à la seule force de ses bras.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne