Sénatoriales : Emmanuel Macron jugé par les élus locaux

France 2

En duplex depuis l'Hôtel de Ville de Paris, le journaliste de France 2 Jean-Baptiste Marteau fait le point sur les élections sénatoriales, qui ont lieu ce dimanche. 

En appelant les grands électeurs aux urnes, ces élections sénatoriales font figure de premier test politique pour Emmanuel Macron. "Les résultats ne devraient pas réserver d'énorme surprise : il est fort probable que la droite conserve la majorité à la chambre haute. La gauche devrait perdre quelques plumes, mais c'est bien évidemment le score de La République en marche qui sera suivi avec attention", explique Jean-Baptiste Marteau, en duplex de l'Hôtel de Ville de Paris. "Ces sénatoriales pourraient marquer le premier coup d'arrêt de cette vague macroniste enregistrée aux législatives. Les récentes décisions comme la suppression des emplois aidés ou, en tout cas, leur forte réduction, et la baisse des dotations de l'État passent très mal chez les élus locaux, qui votent aujourd'hui", souligne-t-il.

La République en marche espère remporter 3/5 des parlementaires

Et d'ajouter : "Alors à défaut de pouvoir faire basculer la majorité du Sénat, La République en marche espère pouvoir établir des passerelles avec des sénateurs dits "Macron-compatibles" chez les socialistes comme chez les Républicains. L'objectif est clair pour l'Élysée : pouvoir obtenir le soutien des 3/5 des parlementaires, le chiffre nécessaire pour valider une prochaine réforme de la Constitution. Près de la moitié des sièges du Sénat, 171, sont en jeu ce dimanche. Les résultats sont attendus en fin d'après-midi", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne