SDF : il faut "mobiliser les Français et s'attaquer aux causes du mal"

France 3

Lors de ses vœux dimanche 31 décembre, Emmanuel Macron a renouvelé sa promesse de campagne de faire en sorte qu'il n'y ait plus de sans-abri en France. Un engagement très difficile à tenir.

"Je veux que nous puissions apporter un toit à toutes celles et ceux qui sont aujourd'hui sans-abri. Le gouvernement s'est beaucoup engagé dans cette direction ces derniers mois et a beaucoup amélioré les choses, mais il y a encore des situations qui ne sont pas acceptables, a déclaré Emmanuel Macron à la télévision. Nous continuerons l'effort indispensable pour réussir (...)" à ne plus avoir des femmes et des hommes dans la rue, dans les bois ou perdus.

"Réussir pour soi ne sert à rien"

"On peut croire dans la bonne volonté du gouvernement, mais les actions menées ne vont pas assez vite par rapport au mal qui progresse", estime dans le Grand Soir 3 ce lundi 1er janvier Christophe Barbier, éditorialiste. "Il y a deux volets à mettre en complément : mobiliser les Français et s'attaquer aux causes du mal, agir avant que les personnes tombent dans la grande pauvreté et deviennent SDF", ajoute-t-il.

Enfin, "la fraternité donnera de l'égalité, plus que décréter de l'égalité peut donner de la fraternité. Peut-être qu'Emmanuel Macron est en train d'essayer d'éveiller à une forme d'altruisme", conclut Christophe Barbier. Et de citer le président : "Réussir pour soi, ça ne sert à rien".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne