Rôle de Brigitte Macron : la charte met fin "à une certaine hypocrisie"

France 3

La journaliste du Figaro Anne Fulda est l'invitée du Grand Soir 3 pour évoquer le rôle de Brigitte Macron, la femme du chef de l'État, précisée dans une charte ce lundi 21 août.

Cette charte de transparence sur le statut de conjoint du chef de l'Etat publiée ce lundi par l'Élysée "est importante parce que ça met fin à une certaine hypocrisie", estime Anne Fulda sur le plateau du Grand Soir 3.

Jusqu'ici, "l'existence de Brigitte Macron et les moyens qui lui sont alloués n'étaient consignés nulle part", rappelle la journaliste du Figaro.

Brigitte Macron pourra se voir confier des missions dans les domaines de l'éducation, la culture, le handicap, la protection de l'enfance, l'égalité homme-femme.

"Un recul stratégique"

"C'est un recul parce que ce n'est pas un statut officiel encadré juridiquement par une loi, mais c'est stratégique, car ça donne l'impression de la transparence", en tout cas pour Brigitte Macron, car "cette charte ne vaut que pour le mandat d'Emmanuel Macron".

Emmanuel Macron "a beaucoup besoin de Brigitte parce qu'elle l'accompagne depuis près de 25 ans, depuis sa scolarité. Il y a de vrais échanges entre eux. C'est un vrai couple", selon Anne Fulda, auteure du livre Emmanuel Macron, le vrai visage du nouveau président.

La journaliste pense que la Première dame est "populaire. Elle intrigue. Les Français sentent sa spontanéité. Elle peut être un atout popularité".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne