Remaniement : pourquoi ce retard ?

FRANCE 3

Imminent, le remaniement n'a toujours pas été dévoilé par le gouvernement ce mercredi 22 novembre. Le gouvernement souhaiterait vérifier le patrimoine et la situation fiscale de nouveaux entrants au gouvernement. 

Christophe Castaner était toujours officiellement le porte-parole du gouvernement, à la sortie du conseil des ministres ce mercredi 22 novembre. Le remaniement qui devait être rapide et efficace selon l'annonce de La République en marche, se fait finalement attendre. Emmanuel Macron veut éviter de revivre l'épisode Thomas Thévenoud, qui avait entaché le précédent quinquennat de François Hollande. Nommé secrétaire d'État au Commerce extérieur suite à un remaniement en 2014, le député était en démêlé avec le Fisc pour ne pas avoir déclaré ses revenus entre 2009 et 2013.

Un remaniement plus important que prévu ?

Chaque ministrable doit désormais être transparent. Avant d'être nommés, ils sont passés au crible par la direction des finances publiques et par la Haute Autorité pour la transparence. Pour l'opposition; le gouvernement cherche juste à retarder l'annonce. Ce mercredi soir, beaucoup s'interroge sur l'ampleur d'un remaniement qui au départ ne devait être qu'un simple ajustement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne