Remaniement : la nomination de François de Rugy en questions

FRANCE 3

François de Rugy, président de l'Assemblée nationale, a été nommé ministre de la Transition écologique. Pourquoi ce choix ? Qui pour le remplacer ? France 3 fait le point.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La décision est prise, le gouvernement est complet : François de Rugy remplace Nicolas Hulot à la tête du ministère de la Transition écologique. La nouvelle annoncée dans la matinée du 4 septembre a été officialisée via une passation de pouvoir. "Le style et la méthode ne seront pas les mêmes, explique notre envoyée spéciale à l'Élysée, Anne Bourse. Après Nicolas Hulot, Emmanuel Macron fait le choix d'un écologiste qui est aussi un politique. Exit donc les Daniel Cohn-Bendit et Pascal Canfin. Le chef de l'État fait le choix d'un homme qui connait les sujets à traiter et les arcanes du pouvoir. Emmanuel Macron ne change pas de ligne, fait le choix de la tranquillité, de la sécurité avec un fidèle, mais n’envoie pas de signal fort à ceux qui réclamaient un big bang dans sa politique environnementale".

Qui pour remplacer François de Rugy à l'Assemblée

François de Rugy était jusqu'alors président de l'Assemblée nationale. Se pose donc la question de celui ou celle qui le remplacera au perchoir. Sur place, Caroline Le Junter explique : "On peut dire que le président du groupe des marcheurs n'a pas perdu de temps : Richard Ferrand a posé sa candidature dès ce matin. Il attend ce poste depuis longtemps, il a déjà reçu le soutien de plusieurs piliers de la majorité. Toujours en instruction, l'affaire des mutuelles de Bretagne pourrait être un obstacle à sa nomination." On parle également des candidatures de Yaël Braun-Pivet, qui préside la commission des lois, et de la députée Cendra Motin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne