Réforme des institutions : vers moins de parlementaires

FRANCE 3

L'annonce de la réduction du nombre de parlementaires lors du congrès à Versailles (Yvelines) ce lundi 3 juillet est très commentée. Il y en aurait un tiers de moins pour la prochaine législature.

Des parlementaires moins nombreux, mais avec plus de moyens, c'était une promesse de campagne d'Emmanuel Macron. Devant les principaux intéressés réunis ce lundi 3 juillet à Versailles (Yvelines), le président de la République a proposé de réduire d'un tiers le nombre de membres de l'Assemblée nationale, du Sénat et du Conseil économique, social et environnemental.

Une réorganisation nécessaire ?

"Il y a aujourd'hui à moderniser notre maison. 577 députés de toute évidence c'est un peu trop pour travailler", déclare Thierry Solère, député LR des Hauts-de-Seine. "Donner plus de responsabilités et de moyens aux parlementaires de travailler, ça c'est quelque chose qui m'importe beaucoup. La seule question que je me pose, sur laquelle il faudra qu'on travaille, c'est comment on garde le lien essentiel avec le terrain", renchérit Barbara Pompili, députée LREM de la Somme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne