Présidentielle : Le Pen a fait le pari de l'agressivité face à Macron

France 2

Pour 63% des Français interrogés par l'institut Elabe, Emmanuel Macron est sorti vainqueur du débat d'entre-deux-tours.

On a vu le professeur et l'élève mercredi soir, estime le journaliste du service politique de France 2 Arnaud Boutet. Emmanuel Macron a été précis avec un discours argumenté, mais un brin condescendant face à Marine Le Pen partie sabre au clair dès les premières minutes du débat. Ce fut violent, parfois étouffant. La candidate FN a tenté de renverser la table pour casser la dynamique des sondages qui ne lui sont pas favorables. Elle a tenté un coup : être agressive. Une fois de plus, on peut se demander comment débattre face au FN.

Peu d'influence sur le vote

Concernant l'influence du débat, les partisans ne bougeront pas. Et pour les électeurs de Jean-Luc Mélenchon, qui souhaitent s'abstenir, c'est peu probable aussi. Marine Le Pen n'a pas été très convaincante sur le social et son rival ne changera pas une ligne de son programme, conclut Arnaud Boutet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne