Présidentielle : un membre de l'équipe santé de Macron démissionne en raison de conflit d'intérêts

Jean-Jacques Mourad était invité de France 5, le 27 octobre 2010.
Jean-Jacques Mourad était invité de France 5, le 27 octobre 2010. (FRANCE 5)

Le cardiologue Jean-Jacques Mourad a réalisé, entre janvier 2013 et juin 2016, plus de soixante prestations rémunérées par le laboratoire Servier.

Un conseiller de l’équipe santé d’Emmanuel Macron, Jean-Jacques Mourad, a annoncé sa démission, mardi 7 mars, pour cause de conflit d'intérêts. "Je reconnais ne pas avoir fait état de mes liens avec le laboratoire Servier, ni au moment d’intégrer ce groupe, ni au cours de nos travaux", écrit le cardiologue dans un communiqué. Cela intervient à la suite d'un tweet de Formindep. "Qui parle ? Le porte-parole de Macron ou le speaker de Servier ?", avait demandé cette association pour une formation et une information médicales indépendantes.

L'association mentionnait alors que Jean-Jacques Mourad avait réalisé, entre janvier 2013 et juin 2016, plus de soixante prestations rémunérées par le groupe pharmaceutique. "Au vu du contexte politique, et dans le but de ne pas jeter un soupçon illégitime sur le mouvement En marche !, j’annonce ici mettre un terme à mon engagement auprès d’Emmanuel Macron et de ses équipes", a conclu Jean-Jacques Mourad.

Vous êtes à nouveau en ligne