Présidentielle : Fillon, Macron ou une alternative, l'UDI se décide mardi

France 3

Chantal Jouanno, sénatrice UDI de Paris, est l'invitée politique du Grand Soir 3 ce lundi 6 mars.

"Pour l'UDI, l'affaire n'est pas close" malgré la décision des Républicains de conforter François Fillon. "Malheureusement, il ne rassemble pas. On craint que ce candidat conduise la droite et le centre à l'échec", assure dans le Grand Soir 3 ce lundi Chantal Jouanno, porte-parole de l'UDI allié aux Républicains.

L'UDI, qui a suspendu la semaine dernière son soutien à François Fillon, se réunit de nouveau mardi 7 mars. "On va voir les évolutions des uns et des autres. On va débattre de cette situation. Ce n'est pas le problème du projet ni de la culpabilité ou non de François Fillon. C'est que ce candidat n'arrive plus à porter son programme", explique-t-elle.

Borloo "aurait été formidable"

Chantal Jouanno indique qu'à l'UDI, "une majorité demande une alternative. Une toute petite minorité d'élus nationaux sont tentés par Emmanuel Macron". Sur le candidat d'En marche !, "on a des doutes sérieux sur sa capacité d'assumer la fonction présidentielle dans un contexte international très dangereux pour la France, et dans son programme, il y a beaucoup de continuité par rapport à ce qu'a fait François Hollande". La sénatrice de Paris conclut : "Jean-Louis Borloo aurait été un formidable candidat, mais il fallait un consensus avec François Fillon pour qu'il se présente" à la présidentielle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne