Présidentielle : cap sur le Tarn pour Emmanuel Macron

France 3

À trois jours du second tour de l'élection présidentielle, Emmanuel Macron était en déplacement jeudi 4 mai à Albi, dans le Tarn.

Un comité d'accueil attendait de pied ferme Emmanuel Macron jeudi 4 mai à la verrerie ouvrière d'Albi (Tarn). La colère de ces ouvriers s'expliquait par le souhait exprimé par le candidat d'En Marche! de réformer le Code du Travail. "Ces ordonnances qu'il compte prendre cet été pour continuer à démolir et à détricoter le Code du Travail, il nous trouvera en face", déclare une femme.

Une réforme du travail indispensable selon lui

Au contact de ces travailleurs, Emmanuel Macron a tenté de les convaincre que son projet n'est pas de mettre en danger leurs emplois. Il désire que se mette en place "un dialogue social qui construit les choses au plus près du terrain, dans l'entreprise ou dans la branche". Il n'a pas choisi au hasard cette entreprise où ce dialogue est donné en exemple. Pas question cependant, pour lui, de renoncer à cette réforme qu'il juge indispensable.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne