Près de neuf Français sur dix estiment que la politique de Macron avantage les grandes fortunes

Emmanuel Macron lors d\'une conférence de presse à Bruxelles, le 20 octobre 2017.
Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse à Bruxelles, le 20 octobre 2017. (DURSUN AYDEMIR / ANADOLU AGENCY / AFP)

Autres enseignements de cette étude Odoxa pour "L'Express", la presse régionale et France Inter publiée mardi : 56% des personnes interrogées jugent qu'Emmanuel Macron n'est pas un bon président. Et elles sont presqu'autant (54%) à penser qu'Edouard Philippe n'est pas un bon Premier ministre.

Emmanuel Macron se défend d'être le président des riches, mais cette étiquette lui colle à la peau. Près de neuf Français sur dix estiment que les grandes fortunes et les chefs d'entreprises sont les grands gagnants de la politique fiscale menée par le gouvernement, selon un sondage Odoxa pour L'Express, la presse régionale et France Inter, publié mardi 24 octobre.

Sur les réformes fiscales du projet de loi de finances pour 2018, 88% des sondés contre 11% (+6 points par rapport à une enquête du 12 octobre) considèrent qu'elles avantagent les grandes fortunes, 83% contre 16% (+6) les chefs d'entreprises et 78%, contre 22% (+4) les salariés à hauts revenus.

Pour trois quarts des Français, la politique fiscale désavantage les chômeurs 

Dans le détail, 72% des sondés estiment que la politique mise en œuvre désavantage les chômeurs, contre 27% qui pensent le contraire, et 74% qu'elle désavantage les salariés à revenus modestes, contre 25%.

Comme dans le baromètre de septembre, 56% des personnes interrogées jugent qu'Emmanuel Macron n'est pas un bon président, contre 44% qui pensent le contraire. La perception de l'action du Premier ministre, Edouard Philippe, est elle aussi défavorable : 54% (+1) déclarent qu'il n'est pas un bon Premier ministre, 45% (-1) disent le contraire et un pour cent ne se prononce pas.

L'enquête a été réalisée par internet du 18 au 19 octobre auprès d'un échantillon de 995 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. 

Vous êtes à nouveau en ligne