Premier ministre : les Républicains minimisent l'hypothèse de la nomination d'Édouard Philippe

France 2

Thierry Curtet se trouve en direct au siège des Républicains ce lundi 15 mai. À droite, on cherche apparemment à minimiser l'hypothèse d'une nomination d'Edouard Philippe comme Premier ministre.

Chez Les Républicains, le parti semble relativiser la possible nomination d'Édouard Philippe comme Premier ministre d'Emmanuel Macron ce lundi 15 mai. "C'est exactement ça, la droite minimise. Pour Jean-François Copé, la nomination d'Édouard Philippe est un secret de Polichinelle. Bien sûr il faut rester prudent tant qu'il n'est pas nommé, mais la droite a d'ores et déjà commencé son travail de sape", relate Thierry Curtet en direct du siège des Républicains à Paris.

"Une aventure individuelle"

Les Républicains mettent en avant une "aventure individuelle" d'Édouard Philippe qui n'est pas au centre du dispositif du parti. Selon eux, il n'y a pas de risque d'explosion de la droite. "Tout à l'heure nous avons vu sortir côte à côte Gilles Boyer et Thierry Solère, deux très proches d'Édouard Philippe. Comme s'ils avaient voulu montrer que leur place à eux était ici, au siège Les Républicains", analyse le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne