Pour Jean-Pierre Raffarin, Emmanuel Macron "s'enflamme un peu" et risque de connaître "des moments difficiles"

Jean-Pierre Raffarin ce vendredi matin depuis le Palais des Congrès du Futuroscope 
Jean-Pierre Raffarin ce vendredi matin depuis le Palais des Congrès du Futuroscope  (Radio France - Marie-Ange Capitani)

L'ancien Premier ministre, Jean-Pierre Raffarin, a prédit vendredi sur France Bleu Poitou des "moments difficiles" à Emmanuel Macron après sa démission mardi du ministère de l'Economie.

Le sénateur Les Républicains de la Vienne trouve notamment qu'Emmanuel Macron "s'enflamme un peu". "Il y a un effet de mode. Il a cette fraîcheur et il est dans une phase où les sondages lui font croire que les choses vont être très bonnes pour lui. Mais quand on est dans l'arène [politique] ce n'est pas facile", a estimé sénateur de la Vienne.

"Quand on a la petite quarantaine, qu'on est à Bercy, qu'on a la chance d'avoir des responsabilités de cette nature et qu'on décide de quitter le pouvoir pour agir, c'est un peu paradoxal. Bercy c'est quand même le lieu où il y a quand même le plus de moyens pour l'action", a estimé Jean-Pierre Raffarin.

"Il s'en va de là pour aller sur des tréteaux, faire des marchés. Certes écouter c'est très bien, mais pour agir ça va être un peu difficile", a ajouté Jean-Pierre Raffarin, pour qui l'"absence de parti, de parlementaires et d'implantation" va rendre les choses délicates pour Emmanuel Macron.