Plan santé: les grands axes de la réforme

FRANCE 3

Emmanuel Macron a présenté les 54 mesures du plan santé. L’objectif est de lutter contre les déserts médicaux et de désengorger les services d'urgence.

Le président de la République a présenté mardi 18 septembre le plan santé. Il entend réformer l'organisation de la médecine libérale et des hôpitaux pour les cinquante prochaines années. "Notre système de santé ne souffre pas d'abord d'un manque de financement. Il pèche par un vrai handicap d'organisation", a déclaré Emmanuel Macron. Pour améliorer la qualité des soins, l'État propose de libérer les médecins des actes simples, comme prendre la tension ou assurer le suivi des dossiers. À l'horizon 2022, 4 000 assistants médicaux viendront épauler les médecins, qui gagneront ainsi 20 à 30% de temps.

Près de 400 millions d'euros d'investissement

En ce qui concerne les déserts médicaux, le gouvernement financera 400 médecins généralistes, qui partageront leur activité salariée entre la ville et l'hôpital. Ils devront travailler en équipe et assurer des urgences au moins jusqu'à 20 heures. Les activités des hôpitaux de proximité seront redéfinies : les plus petits établissements seront réorientés vers la médecine, la gériatrie et la rééducation. Près de 400 millions d'euros supplémentaires seront dégagés à la fin 2019 et devraient être reconduits jusqu'à la fin du quinquennat. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne