Pajot (RN) : "En matière d'ingérence, LREM n'a pas de leçons à donner au Rassemblement national"

France 3

Ludovic pajot, député RN du Pas-de-Calais, est l'invité politique du Soir 3 dimanche 19 mai.

Steve Bannon, ancien conseiller de Donald Trump, est en France pour soutenir la liste RN aux élections européennes. Certains accusent le Rassemblement national d'être le cheval de Troie de Trump et Poutine pour affaiblir l'UE. "Il n'y a pas d'ingérence de Steve Bannon dans la campagne du RN. En revanche, il y a des contrats russes de M. Benalla et Jean-Pierre Raffarin, soutien de LREM, est nommé au conseil d'administration d'un holding chinois de Plastic Omnium, donc en matière d'ingérence, LREM n'a pas de leçons à donner au Rassemblement national", assène Ludovic Pajot, député RN âgé de 25 ans.

L'extrême droite en Autriche est éclaboussée par un scandale de corruption qui a contraint le vice-chancelier à démissionner. "Je trouve ça curieux qu'une vidéo qui date d'il y a deux ans sorte une semaine avant le scrutin européen", commente le benjamin de l'Assemblée nationale dans le Soir 3 dimanche 19 mai.

Le "moteur" Salvini

Marine Le Pen et Matteo Salvini ont affiché leur samedi en Italie. "Le ministre de l'Intérieur italien est un moteur pour nos idées en Europe. C'est important de montrer que nous sommes unis pour changer cette Union européenne, passer d'une Union technocratique à une Europe des nations", estime-t-il.

La liste RN accentue son avance en tête d'un sondage Harris Interactive avec 24% des intentions de vote contre 22,5% pour la liste Renaissance. "Le clivage entre mondialistes et nationaux s'est installé après la présidentielle. On sent sur le terrain une dynamique de notre côté. J'appelle les Français à se mobiliser le 26 mai", conclut Ludovic Pajot, qui n'en peut plus de la concurrence déloyale au sein de l'UE ou de l'immigration massive.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne