Nouvelle-Calédonie : la visite d'Emmanuel Macron à la grotte d'Ouvéa divise

FRANCE 2

Emmanuel Macron est arrivé jeudi matin en Nouvelle-Calédonie. Il se rendra le 5 mai à la grotte d'Ouvéa, une visite qui ne plaît pas à tout le monde.

Emmanuel Macron est très attendu. À quelques mois du référendum pour l'autodétermination en Nouvelle-Calédonie, les avis sont mitigés sur la venue du président, qui devrait notamment prononcer un grand discours à six mois du référendum sur l'autodétermination de la Nouvelle-Calédonie. Si cette déclaration sera scrutée avec attention, c'est un autre point de la visite du chef de l'État qui cristallise les tensions.

Certains indépendantistes opposés au voyage

Certains indépendantistes s'opposent en effet au point fort de ce voyage : la commémoration, hautement symbolique, du trentième anniversaire de l'assaut sur la grotte d'Ouvéa, le 5 mai. Sur l'une des banderoles confectionnées par les opposants à sa venue, il est notamment écrit : "Macron (…) tu ne passeras pas sur la tombe de nos 19 martyrs…" Du côté kanak, 19 personnes y ont effet perdu la vie. L'étape est si sensible, qu'aucun discours n'est prévu sur les lieux du drame.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne