Notre-Dame-des-Landes : le premier abandon d'une promesse de campagne de Macron

France 3

Il y a un an, Emmanuel Macron et Édouard Philippe défendaient le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Le premier revirement d'Emmanuel Macron.

C'est une entorse au fameux credo d'Emmanuel Macron : "Je fais ce que j'ai dit". C'est un coup porté à l'autorité de l'État au regard des multiples décisions de justice et du référendum local sur ce projet d'aéroport. L'Élysée met en avant qu'une alternative a émergé avec le dernier rapport des experts et sa capacité à trancher là où ses prédécesseurs ont laissé pourrir le dossier pendant des décennies.

Hulot se félicite

C'est de fait une victoire pour Nicolas Hulot, qui a dû manger son chapeau sur le nucléaire par exemple. Ce mercredi soir, il salue la moins mauvaise des solutions. Emmanuel Macron a certainement été attentif aux arguments de son ministre le plus populaire de son gouvernement. Cela lui permet de se donner une image de président écologiste. Son Premier ministre doit maintenant gérer la colère de la droite tout en étant applaudi cet après-midi à l'Assemblée nationale par les députés de la France insoumise.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne