Manuel Valls : futur candidat en marche pour les législatives ?

FRANCE 3

Ce mardi 9 mai, Mauel Valls a déclaré vouloir se présenter aux législatives sous l'étiquette de la majorité présidentielle. Mais pour les macronistes, l'ancien Premier ministre va un peu trop vite en besogne.

Manuel Valls offre ses services à Emmanuel Macron. Il avait tout d'abord décidé de ne pas soutenir le vainqueur de la primaire Benoît Hamon malgré ses engagements. Il a ensuite appelé à voter Emmanuel Macron pour le second tour de la présidentielle. Ce matin, l'ancien Premier ministre a franchi un pas de plus. "Je serai candidat de la majorité présidentielle. Je souhaite m'inscrire dans ce mouvement qui est le sien, la République en marche", a déclaré ce mardi Manuel Valls au micro de RTL. Mais dans le camp du vainqueur, on n'accueille pas si facilement que ça les bonnes volontés. "Il devra formellement proposer sa candidature", indique Christophe Castener, porte-parole d'Emmanuel Macron.

"Il n'a pas besoin du label la République en marche"

À priori, Manuel Valls sera à terme investi par la République en marche, et ce matin aux bureaux du PS personne n'est vraiment surpris. "J'aurai préféré qu'il fasse un autre choix, parce qu'il n'a pas besoin d'être sous le label de la République en marche pour être élu dans sa circonscription", explique Luc Carvounas, sénateur PS de l'Essonne. D'autres partagent le choix de Manuel Valls. Jeudi 11 mai, Manuel Valls connaîtra s'il est ou non candidat en marche. Il est en tous cas déjà en route pour quitter le parti socialiste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne