DOCUMENT FRANCE 2. Report, reprogrammation, fuites... On vous raconte l'histoire secrète du discours annulé d'Emmanuel Macron

FRANCE 2

Le chef de l'Etat devait s'exprimer devant les Français, lundi 15 avril. Il a dû repousser son discours après que la célèbre cathédrale de Paris a commencé à brûler. 

Vingt minutes avant l'incendie de Notre-Dame de Paris, lundi 15 avril, le président Emmanuel Macron devait prendre la parole. Mais rien ne se passe comme prévu. Il doit annuler son discours à la hâte devant les feux qui dévorent la cathédrale. Les annonces attendront. C'est l'histoire secrète d'un rendez-vous manqué. Quelques jours avant sa prise de parole déjà, les décisions prises par le président sortent dans la presse. Il est furieux mais son entourage relativise. "La sortie du discours, c'est un mal pour un bien. On a pu tester des mesures", admet un conseiller du président. D'autres, sont moins confiants. "Il nous avait dit qu'il allait casser la barque, son discours ne cassait rien", confie un responsable LREM. 

A l'Elysée, on souhaite reprendre la main avec une conférence de presse. C'est une première pour Emmanuel Macron, peu friand de cet exercice contrairement à ces prédécesseurs, lui qui entretient des relations tendues avec les journalistes. "Pour quelqu'un qui n'aime pas les journalistes, il va en avoir 150 devant lui", ironise un membre de l'entourage. Le président n'était pas favorable de se présenter devant eux. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne